Bienvenue

Je me souviens que ma mère chantait souvent pour elle-même.

Elle chantait des vieilles chansons traditionnelles, et moi, petit garçon de quatre ou cinq ans, je restais dans son sillage à l’écouter avec fascination, comme si elle était en train de dire quelques-unes des plus importantes leçons de la vie.

Aujourd’hui, je m’aperçois que cette comparaison correspond tout à fait à la vérité. C’est à ces moments-là que ma mère portait et transmettait – comme ça se produisait depuis toujours de manière spontanée et naturelle, à n’importe quelle époque et dans n’importe quelle partie de notre petit monde sphérique – à travers les mélodies traditionnelles, par la vibration des cordes vocales de l’âme, le sceau des siècles et des générations, empreintes des peuples qui avaient vécu ou étaient passés par nos territoires, “nos larges ».

Un peu plus de deux décennies plus tard, j’aspire, en écoutant les indications tracées et acquises dans mon enfance, à m’inscrire dans ce fil ancestral, d’ajouter encore quelques pierres au Chemin et d’ouvrir peut-être à un enfant curieux son propre passage vers des « larges » nouveaux.



Dr. med. Ernst Schrott

« Quand j’ai entendu sa musique, la façon qu’il a de jouer ses chansons à la guitare – alors même que ses douces mélodies vibraient encore harmonieusement dans des Marmas – j’ai, immédiatement ressenti leurs influences positives sur la santé. Sa musique touche directement au coeur. Elle a ce pouvoir de guérison. Elle amène la personne qui l’écoute dans une symbiose et une harmonie totale, l’entraînant de ce fait, au plus profond de son âme. Elle réveille ainsi un éternel désir de s’unir à l’essence même des origines de l’Amour. Les chansons issues du dernier album de Srdjan me procure une profonde joie, pas seulement à cause du regard admiratif que je porte sur sa façon de jouer et son indéniable talent, mais aussi en tant que docteur qui sait reconnaître les vertus guérissantes de sa musique, celle qui permet de se reconnecter totalement avec son Moi transcendantal. »

Dr. med. Ernst Schrott